Monaco met en échec le PSG au Parc !

Au terme d'un excellent match, Monaco est parvenu à tenir tête au PSG dans son antre au Parc des Princes, ce dimanche 12 janvier 2020 en clôture de la 20ème journée de Ligue 1. Du grand spectacle, mais aussi des carences défensives qu'il faudra résorber pour les Parisiens à l'avenir.



Tout est parti très vite dans ce match, avec un premier but du PSG dès la 2e minute par Neymar, bien servi par M. Verratti et profitant du mauvais alignement de la défense monégasque. Monaco revenait néanmoins rapidement au score grâce à G. Martins (7e), qui profitait de la sortie manquée de K. Navas sur W. Ben Yedder, pour marquer. Heureusement d'ailleurs que l'arbitre ait laissé l'avantage, sans quoi le portier parisien aurait sans doute été exclu pour sa faute sur l'attaquant français. Les joueurs du Rocher prenaient même le dessus au tableau, avec un grand W. Ben Yedder, qui feintait J. Bernat pour tromper K. Navas sur un tir décroisé (13e).


Le gardien costaricien se mettait en évidence ensuite en repoussant la frappe de K. Baldé, avant que Neymar n'égalise sur un tir contré par F. Ballo-Touré (23e). En moins d'une demie-heure, le score était déjà de 2-2 ! Le PSG était déséquilibré, avec peu de repli défensif, ce qui profitait à Monaco, qui opérait surtout en contre-attaque avec des joueurs de vitesse. A la 30e minute, K. Glik reprenait un corner de la tête, qui finissait sur le poteau. Mais, c'est le PSG qui revenait aux vestiaires avec l'avantage, suite à un penalty de Neymar, après une faute de G. Martins sur K. Mbappé (39e), même si A. Golovin manquait une grosse occasion en fin de première période.



En début de seconde mi-temps, le PSG contrôlait mieux la possession de balle et Neymar aurait dû inscrire un nouveau but et donner de l'air à son équipe, mais le Brésilien tergiversait trop et faisait briller B. Lecomte, parfaitement placé (53e). A l'heure de jeu, I. Slimani entrait en jeu à la place de C. Fabregas, qui avait sombré physiquement, et se distinguait rapidement avec un but discutable (70e). En effet, l'Algérien était hors-jeu sur la frappe de G. Martins, mais le contre de Marquinhos était jugé par la VAR comme remettant en jeu le nouvel entrant... 3-3 !


Encore plusieurs occasions en fin de rencontre, mais le score ne bougeait plus pour du grand spectacle au Parc des Princes, entre deux équipes de qualité, mais surtout offensive. Le PSG va devoir travailler pour trouver un équilibre dans ce système et Monaco s'est pleinement rassuré avec des joueurs à la hauteur, ce qui promet une seconde partie de saison prometteuse pour les joueurs de R. Moreno.



ProFootBet

Actualité / Conseils / Paris sportifs

Email : teamprofootbet@gmail.com

By ProFootBet @ 2020